Comparez plus de 100 assurances à l'étranger
Appelez-nous au 01.70.70.24.24

S'expatrier à l'étranger : ça se prépare !

Publié le Vendredi 18 Novembre 2016
S'expatrier à l'étranger : ça se prépare !

Ce n’est pas un secret ! S’expatrier à l’étranger nécessite une préparation à l’avance afin d’éviter les moments de paniques à quelques jours du départ ou encore les mauvaises surprises une fois arrivé à destination.

Il est donc indispensable de bien préparer toutes les étapes de son expatriation afin d’éviter des dépenses supplémentaire  que vous auriez pu anticiper à l’avance.

S'expatrier à l'étranger en tant que professionnel : quelles couvertures ?

Avant de s’expatrier à l’étranger, il faut effectuer un certain nombre de démarches administratives nécessaires :

Vérifier sa protection sociale

Le fait d’être souscrit à la sécurité sociale en France ne veut pas forcément dire que vous serez couvert à l’étranger puisque votre employeur n’est aucunement obligé de cotiser pour vos dépenses médicaux à l’étranger. Il faut donc automatiquement vérifier que votre sécurité sociale est valide dans le pays où vous allez désormais habiter.

Si votre sécurité sociale n’est pas valable à l’étranger, vous risquez de perdre plusieurs avantages en termes de couverture de vos frais de santé… et vous pouvez donc rapidement voir vos factures flamber.

Souscrire à la caisse des français à l’étranger (CFE)

La plupart des expatriés français souscrivent à la CFE afin de faciliter les démarches préalables à leurs départs. Toutefois, il faut noter que votre demande de souscription doit se faire dans les 3 mois suivants votre expatriation à l’étranger. Une fois ce délai passé, une période de latence (délai de carence) pouvant aller de 3 à 6 mois est imposée selo votre âge.

Souscrire  à ce service assure le remboursement des frais de santé et 65% des frais de pharmacie. Une fois vous effectuerez votre retour en France, vous pourrez retrouver votre sécurité sociale. Toutefois comme pour la sécurité sociale en France, les remboursements de la CFE peuvent s’avérer limités et vous pouvez subir des restes à charge très importants en fonction du pays dans lequel vous comptez vous installer. C’est pourquoi il est plus qu’important de se tourner vers d’autres alternatives afin de vous garantir une couverture optimale. 

CFE : Quelles autres altératives ?

Etant donné que le CFE ne prend en charge qu’une partie de vos dépenses en frais de santé, il est important de se tourner vers une autre alternative afin d’éviter les restes à charges trop important. S’agissant du même principe que celui de la mutuelle santé et la sécurité sociale en France, l’idée est donc de vous assurer une couverture maximale selon votre budget et votre situation.

Choisir une  assurance complémentaire à la CFE

Afin de partir serein et pouvoir surmonter les éventuels imprévus une fois arrivé à destination, il est très important de souscrire une assurance spéciale expatrié avant votre départ afin de bénéficier de garanties adaptées à votre situation.

Recourir à un comparateur d’assurance est la meilleure solution car celui-ci mettra en concurrence différents devis d’assurance auto, vous pourrez donc choisir votre contrat d’assurance aves des garanties personnalisées en fonction  de votre budget.

-Comparez nos offres spéciales expatriés gratuitement via notre simulateur de devis : http://www.lecomparateurexpatries.fr/assurance-vivre-letranger

Choisir un contrat d'assurance au premier euro

Si vous choisissez un contrat d’assurance au premier euro, votre compagnie d’assurance prendra en charge la totalité de vos frais de santé sans avoir à compléter les remboursements de la CFE. Dans ce cas, l’assureur paye son assurance privée sans avoir à pater la CFE.